Bonjour Balatonfüred !

La capitale du lac Balaton

C’est le théâtre d’anciennes vacances d’été ou d’hiver, de nos jours, la ville nous attire par Anna Bal, le Festival de l’Époque des Réformes, le concours de voile au ruban bleu ou les semaines du vin.

Comme enfant, alors que j’avais quelques chers proches, qui vivaient à Balatonakali, j’ai pu passer les étés ici, dans une maison étiquetée par Zimmer Frei (Chambre á louer) , à apprendre le vocabulaire allemand de base si j’avais été accidentellement laissé seul à l’arrivée des candidats de location.

Balatonfüred était la grande ville la plus proche, le «centre du monde», Balatonfüred est toujours la capitale du lac Balaton.

Un train, un bus ou même un bateau peuvent être le moyen d’ y arriver. La gare ferroviaire a été récemment rénovée, juste en face se trouve la gare routière, à quelques minutes à pied nous pouvons arriver au bord du lac Balaton, vous pouvez faire des excursions vers nombreux endroits depuis le port ou dans les montagmes autour du lac.

Chaque fois que nous venons ici, notre premier balade mène toujours à la place de la voile à la statue de la légende. Statue d’István Bujtor. Le personnage du détective Ötvös Csöpi, inventé par l’acteur István Bujtor, et les films réalisés avec lui sont également liés à Balatonfüred, car l’acteur était également un grand fan de la colonie et de la voile. Sur la promenade côtière, sa statue représente le moment où il fait tourner son bateau Rabonbán II dans le vent de Bakony. La ville a également été le lieu de plusieurs autres films.

Légende de Balaton
Légende de Balaton

Balatonfüred est une ville du comté de Veszprém, siège du district de Balatonfüred. La colonie appartenait à l’origine au comté de Zala depuis l’époque du roi Saint-Étienne jusqu’en 1946. Son territoire se compose de trois parties: l’ancienne colonie des deux côtés de la ligne de chemin de fer, l’ancienne station thermale formée autour des sources thermales, et la zone de la nouvelle station / auberge de Füred, camp touristique, zone de villégiature reliée des deux côtés. L’ancien village de Balatonarács a été annexé en 1954.

Il se trouve parmi les collines en pente sur la rive nord du lac Balaton. La route principale 71 traverse la ville, ainsi que le chemin de fer à voie unique de Budapest à Tapolca.

Le nom Füred est à l’origine dérivé de la forme de l’oiseau de caille für, für et signifie caille. En raison de la culture de la baignade qui s’installe d’abord aux sources d’eau acides locales, puis au lac Balaton lui-même et au rôle exceptionnel de la colonie dans ce domaine, le nom a été réinterprété au 19ème siècle et ils ont commencé à lui donner une signification thermale.

La région de Füred était déjà habitée par des peuples préhistoriques. Ses premiers habitants connus étaient les Romains, dont la mémoire est marquée par de nombreuses ruines de bâtiments et tombes excavées. Le nom Füred apparaît pour la première fois sous forme de trace écrite en 1211, lors du recensement d’un domaine de l’abbaye de Tihany. Dans la zone Árpádian actuelle, il y avait sept colonies, en plus de Füred et Arács, Kék, Magyaré, Papsoka, Siske. La plus ancienne colonie de la ville, construite sur les rives du ruisseau Kéki, abandonnée par la suite, est aujourd’hui un vignoble, la source Kéki elle-même est toujours en activité. Son eau acide est mentionnée en 1717 et à nouveau en 1729. Elle a été analysée en 1722 et déclarée eau médicinale. À cette époque, il y avait déjà des bains publics en bois et bientôt une maison en pierre avec des chambres à louer aux invités. Plus tard, une nouvelle station de bains à deux étages a également été construite.

Károly Eötvös écrit à propos de ses séjours autour du lac Balaton: «Balatonfüred se composait autrefois de cinq maisons. Le restaurant des amis de Tihany, la maison Horváth la demeure du pape Esterházys, les bains publics et la chapelle. Mais des enclos pour un grand nombre de chevaux et de voitures. »« C’était le seul lieu de baignade sur le lac Balaton. Kenese, Almádi, Alsóörs, Fülöp, Badacsony, Balatonföldvár, Boglár, Fonyód ne l’ont pas encore été. »

La ville a commencé à se développer dans la première moitié du 19e siècle, pendant laPériode des Réformes en Hongrie. Les invités sont divertis par un théâtre en bois en été. Le théâtre Balatonfüred, le premier théâtre de pierre de langue hongroise en Transdanubie, a été construit en 1831, fondé par des dons de Sándor Kisfaludy avec l’aide de l’abbaye et du peuple. Entre autres choses, István Kerkapoly, juge en chef de Tapolca, a contribué à la création du théâtre (à cette époque, Balatonfüred appartenait encore au district de Tapolca). Le premier bal Anna a été organisé par János Horváth Szentgyörgyi le 26 juillet 1825 dans la maison Horváth à Füred en l’honneur de sa fille, Anna Krisztina. Le bal Anna est devenu une tradition et a lieu chaque année depuis. À l’initiative d’István Széchenyi, le premier bateau à vapeur du lac Balaton, le Kisfaludy, a démarré ici en 1846. Un chantier naval a également été créé à Füred. Dans la première moitié du siècle, c’était d’abord un lieu de rencontre pour les grandes familles de Transdanubie, puis, surtout dans la période post-compromis (Compromis avec les Habsbourgs), il est devenu un lieu de rencontre populaire pour les politiciens et les artistes de cette époque.

C’est alors que la plus grande prospérité de la colonie a commencé, la rive du lac a été comblée, la promenade a été conçue, des villas privées ont été construites et l’aile sud de l’hôpital a été construite. Dans sa villa ici, Mór Jókai a écrit son célèbre roman L’Homme d’Or, dont une partie se déroule au bord du lac Balaton. Aujourd’hui, le bâtiment est un musée où l’on peut voir le mobilier et les effets personnels de l’écrivain. En 1884, la première association hongroise de voile, le Stefánia Yacht Club, a été fondée ici. Si vous venez dans la ville, je vous propose de visiter ce musée.

En 1971, Füred a été déclarée première ville thermale et balnéaire de Hongrie. Balatonfüred est «la ville internationale du raisin et du vin» depuis 1987, en plus par son Hospital de Coeur, de nombreux patients cardiaques ont retrouvé la santé, y compris le poète hindou Rabindranath Tagore, lauréat du prix Nobel, son nom est bien gardé par la Promenade Principal du Balaton.

Promenade Tagore

La promenade Tagore

Rabindranath Tagore arrive au sanatorium le 1er novembre 1926, puis plante un arbre pour le plus grand plaisir de sa guérison. Devant cet arbre, une statue en bronze de Tagore a été inaugurée par une délégation indienne en 1956, et à partir de 1957 la promenade, anciennement nommée d’après Ferenc Deák, porte également son nom. Une plaque commémorative a été placée à côté de l’arbre, sur laquelle le poète du poète écrit pour l’occasion pouvait être lu. L’exemple de Tagore a d’abord été suivi par les politiciens indiens, puis en quelques années, il est devenu une tradition pour les célébrités qui se sont rendues ici pour planter des arbres dans le parc. À l’initiative du physicien György Marx, la ligne s’est poursuivie avec les lauréats du prix Nobel, suivis par diverses célébrités, et de nos jours, les politiciens hongrois augmentent le nombre d’arbres et de mémoriaux plantés. Il a planté des arbres ici, entre autres: Bertalan Farkas et son compagnon astronaute, Valery Kubaszov, Leonov, Árpád Göncz (ancien Président de la République), et plusieurs lauréats du prix Nobel hongrois. Il faut se promener ici à Füred, de la place de la voile à la plage ou dans l’autre sens vers les nouveaux hôtels – les deux côtés sont intéressants et beaux. Au moins une fois par année il est bien proposé d’y promener.

Les sources d’eau aigres près des rives du lac Balaton étaient connues dès le 17e siècle. Leur rôle n’est devenu significatif que lorsqu’ils ont commencé à utiliser leur eau chauffée pour le spa et qu’en 1772, Füred a été officiellement déclaré spa. L’eau de Füred a inspiré le poème d’Antal Fejér « Au profit de l’eau acide de Füred », dans lequel il loue la source comme suit:

En hiver, l’eau potable de la ville provient d’une source d’eau douce de bon goût, la Siske. Il y a encore de nombreuses sources occupées et inoccupées dans la ville, principalement de l’eau acide.

La statue du Pêcheur et Pilote de remorqueur, réalisée par János Pásztor en 1937 et érigée en 1941, peut être vue devant le port de Balatonfüred. Selon la légende, qui caresse les bottes du pêcheur, certainement il reviendra dans cette belle petite ville. Eh bien, les bottes sont assez brillantes….

Ce week-end nous sommes venus ici á propos du concours des Voiliers Bleu Ribbon, depuis le 27 juillet 1934, la plus ancienne et la plus ancienne compétition de voile de contournement de lac d’Europe se tient à Balatonfüred. Cette fois nous avons raté le concours réel, mais nous vous le promettons que l’année prochaine nous serons lá, meme pour les premiers minutes. Mais pourtant nous n’avons pas manqué de voiles…

En plus des bateaux et des parcs, il y a aussi quelque chose à voir ici. Villa Jókai (ancienne maison de vacances de Mór Jókai, maintenant un musée commémoratif), église ronde (1846 – classiciste; retable du côté droit de János Vaszary), château de Széchenyi (aujourd’hui lycée professionnel horticole, manoir Esterházy – 1700 (?) – ruiné, fait aujourd’hui partie de l’hôpital des malades cardiaques.

Blaha Villa – (1816) – Ancienne maison de vacances classique de Blaha Lujza – aujourd’hui restaurant, hôtel. La parcelle de terrain a été morcelée en 1866 et Mme Lajos Szucs en 1867 a été construite sur la maison. Il lui a été acheté par Lajos Csény, et il l’a vendu à Lujza Blaha en 1893. Au-dessus de l’entrée de la belle maison de style classique, sous le pignon triangulaire, se trouve l’inscription: Cette maison était le plus beau nid du rossignol du pays. Au-dessus, dans le triangle: la maison d’été de Blaha Lujza 1893–1916. Le bâtiment fonctionnent ces jours comme hôtel et restaurant et c’est bien agréable (une fois nous y avons passé une nuit et c’est bien agréable). Á quelques pas, vous y trouverez Villa Dőry – une masion jaune-blanc de deux étages, travaillant aussi comme Hotel (Astoria).

Balatonfüred

Á droite vous voyez l’Hospital Cardiaque, en centre les colonnades de la Source Kossuth, á gauche vous voyez le Grand restaurant – 1748 – le bâtiment classique d’aujourd’hui a été construit entre 1802 et 1848 – une partie du bâtiment est le Kurszalon (remis en 1879), où se tiennent les Bals d’Anna, et la promenade couverte (le Panthéon de Balatonfüred) – aujourd’hui l’Anna Grand Hotel.

Juste chez la statue de la Légende István Bujtor, vous trouvez l’ncien club-house de l’Association Balaton-Füred Yacht. Conçu par Alajos Hauszman en 1878. Il y a actuellement un restaurant au a-de-chaussée et un Vitorlázeum au premier étage, pour ceux qui admirent le sport de voile c’est un lieu á absolument visiter.

Ville sœur – vous ne le pensiez pas – Croatie Opatija, Croatie depuis 1996.

Balatonfüred & Littérature

Károly Eötvös consacre un chapitre séparé à Balatonfüred dans sa nouvelle sur son voyage autour du lac Balaton en 1875, décrivant son voyage autour du lac Balaton en 1875 et les anecdotes liées aux lieux qu’il a visités. Mór Jókai a écrit son célèbre roman L’homme d’or dans sa villa de Balatonfüred, dont une partie se déroule au bord du lac Balaton. Si vous voudriez avoir quelques idée concernant la période des Réformes en Hongrie je vous propose visiter ce Villa, ou bie vous pouvez visiter la Galérie Vaszary ici si vous aimez les arts.

Asseyez-vous pour un gâteau dans la Patisserie Kedves (Ma Chérie) prenez un café dans l’un des petits cafés et n’oubliez pas le port, ici nous nous émerveillons toujours de la beauté de Tihany, jour et soir – vous pouvez passer du temps sur la jetée à regarder les couleurs changer.

Venez maintenant avec Sly, á balader dans la capitale du Balaton >>>

Quelle est la prochaine fois que nous venons? En septembre, pour le Festival de l’Époque des Réformes.

#slyvoyage #slyvoyagebudapest #cartespostales #lescontesdelavalisebleue #Balaton #Balatonfüred #voyageenhongrie #PhotobySly

Sources:Wikipedia ; Sly Photo: #PhotobySly Video: réalisé par Sly

Laisser un commentaire