Gresham Budapest

Nous vous présentons ici encore une fois ce que vous avez pu regarder – notre promenade dans le Palais Gresham, guidée par Sly:

Pendant notre promenade dans le Palais, apprenons un peu le style art nouveau.

Le mot lui-même est d’origine latine – cela signifie se retirer, aller vers un nouveau style. 

Les bâtiments Art Nouveau ont peu d’angles droits et les concepteurs ont préféré des formes douces et courbes, des motifs végétaux utilisés comme éléments décoratifs, des feuilles, des récipients, des formes rondes, enrichis de couleurs.

En Hongrie, l’Art nouveau est principalement associé au nom d’Ödön Lechner (1845-1914). Il sera mentionné plusieurs fois pendant nos promenades. Mais des représentants remarquables de cette tendance en Hongrie étaient Lipót Balmhorn (synagogues), Ede Magyar (Palais Reök – Szeged, Institut des aveugles – Budapest), Károly Kós et bien d’autres. Maintenant nour visitons l’un des plus célebres oeuvres d’art nouveau en Hongrie.

Le Palais Gresham est aujourd’hui membre de la chaîne Four Season Hotel. Un des plus beaux panoramas de Budapest se déroule devant les fenêtres. Juste à l’extrémité Pest du pont des chaînes, nous pouvons trouver l’œuvre Art Nouveau la plus remarquable de la capitale hongroise.
Il appartenait à la compagnie d’assurance anglaise Gresham, mais l’institution financière n’y opérait pas, ses employés y vivaient.
Il a été construit selon les plans du célèbre Zsigmond Quittner et des Freres Vágó et a été ouvert en 1906. Les fenêtres en verre ont été conçues par Miksa Róth, les sculptures d’Ede Telcs et Miklós Ligeti, le célèbre revêtement en céramique a été réalisé par l’usine Zsolnay.


Ici, le Podium Cabaret a ouvert ses portes au sous-sol à l’automne 1921. Son chef était Endre Nagy, un écrivain d’Oradea, qui est devenu un conférencier inoubliable en raison d’un problème d’élocution. Le cabaret a été interdit en 1923.
Cependant, à l’automne 1936, le filleul de Kálmán Mikszáth, László Békeffy, ouvre une nouvelle scène sous le nom de Podium Écrivains Cabaret. Les membres de la compagnie étaient, entre autres: Tamás Emőd, Dezső Kellér, Gyula Kőváry, Kiss Manyi, Vilmos Komlós, Jenő Herczeg et Sándor Pethes. Les représentations étaient toujours pleines, 320 personnes ont été reçues une nuit. Il a été à nouveau interdit au printemps 1940, puis relancé. Après plusieurs lieux, il y a eu quelques autres expériences à Gresham, mais en 1942, les performances ont cessé.
Pendant la guerre, le bâtiment a commencé à se détériorer. Les suites ont été converties en appartements, la majeure partie du revêtement a été détruite, tandis que la maison est devenue le plus grand immeuble résidentiel de Budapest. L’une de ses dernières résidentes était l’actrice Ida Turay.
(Source: szmo.hu 2014)

Le sort du bâtiment abandonné depuis longtemps a commencé à tourner à droite lorsque la chaîne d’hôtel l’a acheté et a commencé la restauration. Aujourd’hui, c’est un hôtel de luxe avec 179 chambres, deux suites présidentielles et une suite royale.
Information remarquable: le meilleur prix actuel est d’environ 499 Eur (+ petit déjeuner) – basé sur l’offre de l’un des sites de réservation les plus populaires. Ce n’est pas l’hôtel le plus cher de Budapest, mais son panorama est sans aucun doute sans égal – tout est rapidement accessible d’ici, même à pied.

Nous nous rendons souvent devant le palais de Gresham jusqu’à la place Széchenyi István pour photographier le pont des chaînes et la façade du palais.En été, les touristes se détendent souvent ici dans le parc.

La Place Széchenyi – Le Pont Széchenyi – le paorama de Buda

Mais ici, nous trouvons un café, un restaurant, un bar. Les habitants de Budapest visitent aussi parfois cet environnement merveilleux pendant la durée d’un voyage Art nouveau.

Vous voyez la photo de l’un des plus bel escaliers du Palais, c’est l’escalier Kossuth, par des caractéristiques d’art nouveau, par des vitraux présentant Lajos Kossuth, ayant un couvre bleu vers le ciel. Allons-y, promenons sur ces escaliers, venez avec nous ici:

L’escalier Kossuth du Palais Gresham

#slyvoyage #slyvoyagebudapest #slyvoyageblog #slycafe #visitebudapest #budapest #luxe #lifestyle #artdevivre #artnouveau #architecture #budapesthongrie #PhotobySly

Laisser un commentaire