Jaune, Bruyant, Vieux – mais nous l’aimons

Elle a une longueur de 4,4 km et a 11 arrêts

Nous sommes allés à Terézváros dernièrement, dans des maisons de gang, belles portes, fenêtres fleuries et balcons jeté un oeil à. On peut aussi flâner le long de l’avenue jusqu’à fin octobre. Mais si quelque chose est jaune, vieux et bruyant nous pensons alors que le seul petit métro peut être dans ce quartier.

De la place Vörösmarty aujourd’hui, nous pouvons voyager jusqu’à Városliget, le bain Széchenyi.

Avec son ouverture en 1896, c’était la première (la deuxième ligne de métro au monde) en Europe continentale (la première ligne de métro électrique au monde). Savez-vous où se trouvait la première? Londres …

Mais revenons à Budapest maintenant pour le millénaire.

L’avenue – alors appelée avenue Andrássy – était suffisamment large pour gérer le trafic de la ville au bosquet – Király utca avait très étroite pour la circulation, et ils voulaient un chemin entre le centre-ville poussiéreux et le bosquet verdoyant qui est assez large. Ils ne voulaient pas construire de tramway ici car cela aurait été trop bruyant pour l’élégant boulevard était encore en construction.

L’idée de la construction de la large avenue vient du comte Gyula Andrássy. Király utca était déjà trop serré pour la circulation, nous avions besoin d’une route où tout le monde pourrait accéder au parc de la ville.

Andrássy a été inspiré lors de son séjour à Paris, ainsi le «petit frère» des Champs-Élysées a été créé aujourd’hui sur l’avenue Andrássy. La construction a commencé en 1870 et un chemin de fer souterrain a été prévu ici dès le début, pour lequel des plans ont été faits en 1894.

La construction du métro ne pourrait être accomplie que si elle était terminée pour les célébrations du millénaire de 1896. L’exposition du millénaire est prévue pour Pour un parc de la ville, et l’avenue était déjà très encombrée, il y avait un besoin croissant d’un autre itinéraire de circulation.

La construction a été un record en son temps: il restait 21 mois entre l’octroi d’un permis de construire et l’ouverture de l’exposition….

Notre premier métro a été ouvert au tournant du siècle. Le 3 juin 1896, Ferenc József ouvre lui-même la ligne de métro.

Le terminus original du métro était au bain Széchenyi, en 1973, il a été prolongé jusqu’à la route mexicaine.

À l’origine, les assemblages sortaient de terre sur la place des héros. Vous souvenez-vous du pont au bord du lac Városliget? C’est là que le pont a couru sous le chemin de fer d’alors, bien sûr, il y a longtemps, il a été approfondi dans la zone sous le pont, afin qu’il puisse passer sur le pont sous le train.

Fait intéressant, les trains ont d’abord suivi le principe du «virage à gauche», de sorte que les arrêts ont été inversés tels qu’ils sont aujourd’hui (à la fin de 1973, ils sont passés au trafic de «virage à droite» précédemment utilisé en surface.

Les carreaux décorant les stations ont été réalisés par l’usine de Zsolnay. Il y avait des auberges ornées à la surface, qui ont ensuite été démolies.

Entre 1924 et 1930, il subit une rénovation technique, lorsque les voitures furent peintes en jaune.En 2002, il a été déclaré site du patrimoine mondial. Si vous êtes curieux de l’histoire du métro, visitez le musée sur la place Deák (place Deák dans le passage souterrain) ou la maison du millénaire dans le parc de la ville, où vous pouvez également vous asseoir dans une voiture de métro originale.

Source: bkk.hu; Wikipedia Photos: #PhotobySly

#slyvoyage #slyvoyagebudapest #slyvoyageblog #jadorebudapest #lepremiermetrodeurope #PhotobySly

Laisser un commentaire