Le Bout du Monde

Nous avons voyagé vers l’est de l’Algarve, nous avons déjá visité les plus belles plages, nous sommes allés au marché de poisson, nous nous sommes reposés dans le sable au bord de mer, et nous nous sommes même lavé les pieds dans la grande eau (même s’il faisait “un peu très” froid, mais au moins on pourrait dire que nous l’avions déjá fait…) cette fois nous partirons vers la fin du monde.

Une autre pièce a été ajoutée à ma collection de cartes postales ce jour  – elle reste au moins aussi mémorable que Falésia dont je rêvais.

J’ai décidé de joindre au groupe d’un bureau local ce jour-là. Dans la matinée, nous sommes partis comme d’habitude depuis l’une des églises d’Albufeira, maintenant vers la partie ouest de l’Algarve. Nous nous sommes arrêtés à Lagos pour la première fois – il y a un château ici, et même deux au bord de l’océan. L’un incarne les bastions de la tour de Belém à Lisbonne, l’autre comme s’il s’agissait du petit frère de la forteresse de Silves. Lagos est devenue un port important du sud du Portugal à la suite des découvertes menées par le marin Henry, elle a été la capitale de l’Algarve pour un certain temps, la première à recevoir des cargaisons d’esclaves d’Afrique.

La ville est pleine de vie, car Lagos est une destination touristique populaire, en raison de la proximité de l’océan, des forts et des belles plages – il y a des dizaines de baies à couper le souffle dans la région – dont une où nous avons conduit, à quelques minutes en voiture (même du centre de Lagos en train touristique). aussi) la Ponta do Piedade, où un escalier mène à des profondeurs impressionnantes entre les falaises dans une minuscule petite baie jusqu’ à la plage. Au-dessus se trouve un phare, et en dessous se trouve une étroite plage de sable. Cela vaut vraiment la peine de sortir de la ville, ne serait-ce que parce que nous pouvons déjà voir les rochers de Sagres au loin – ils disent que la fin du monde est là…

Lagos – Ponta do Piedade

Après avoir admiré les petites criques, nous avons continué vers le cap Saint-Vincent. Le marin Henrik y a fondé une école de canotage, construit une forteresse sur les rochers, dont il reste peu. La légende raconte que le cadavre de Saint-Vincent a été emporté à terre ici sur les rochers par les vagues – d’où son nom (Cabo Sao Vicente). Cela a pris un voyage plus long – nous nous sommes éloignés un peu de l’océan – nous avons traversé un paysage de plus en plus rigoureux. Sagres est la ville la plus proche du Cap Saint-Vincent, à seulement quelques maisons, silence et tranquillité. Ici, vous pouvez déjà sentir que c’est un autre monde … peut-être que nous approchons vraiment de la fin du monde?

Il n’y avait presque pas de végétation dans le paysage rocheux, nous sommes finalement arrivés au bout du monde à travers ce paysage lunaire. Lorsque nous sommes partis pour le phare, nous ne comprenions toujours pas pourquoi il y avait des choses hivernales ici chez les vendeurs sur la route, en quelques minutes nous savions déjà que nous aurions dû être mieux préparés – le vent devenait plus fort à l’approche du bord des rochers.

Quelques pas et il y avait l’océan sans fin devant nous – la vue des rochers que les marins pensaient être la fin du monde, car de là seul le bleu infini peut être vu à l’œil nu. Il n’était guère possible de rester au même endroit – bien que beaucoup se soient rendus au bord des falaises pour une bonne photo. 

La fin du Monde

La vue était à couper le souffle … et la sensation – je suis arrivé ici aussi. Ce n’était plus ma première expérience de cette semaine….

Après avoir admiré les rochers du bout du monde, nous avons également visité la seule petite boutique de souvenirs pour les aimants de réfrigérateur indispensables, en revenant à Albufeira. Demain nous aurons une sorte de journée relaxante et sommative, nous approchons de la fin de nos vacances, nous vous présenterons les plus beaux moments. Restez avec nous demain..

#slyvoyage #slyvoyagebudaepest #cartespostales #lescontesdelavalisebleue #slyvoyageblog #slycafé  #algarve #cabosaovicente #sagres

Laisser un commentaire