La Place des Héros

Nous sommes déjá allés à Gabriel au milieu de la place, au lac du parc de la ville, à la Maison du Milléenium, à la roseraie – maintenant faison la connaissance avec la Place des Héros

L’idée de promouvoir le parc de la ville porte le nom du comte Gyula Andrássy. L’Avenue (de nos jours Avenue Andrássy) a pour but de permettre à la population de se rendre plus facilement du centre-ville (Place Deák Ferenc) du centre-ville poussiéreux au vert, Városliget (Bois de la Ville)

(Rue Király n’était pas assez large pour gérer ce trafic, mais l’Avenue était déjà assez large pour cela). Parce que Városliget est pour tout le monde – sur l’Avenue, les gens de toutes les classes pouvaient conduire ou marcher, « il pouvait se montrer et se détendre dans le parc municipal de l’autre côté de la place des Héros.

Des expositions des célébrations du millénaire étaient prévues ici. La porte de l’exposition du millénaire était la Place des Héros. Il y avait une fontaine à boire conçue par Miklós Ybl à la fin de l’Avenue. Vilmos Zsigmondy a commencé le forage du puits d’eau thermale. Ce puits a été démoli, à sa place, également selon les plans de Miklós Ybl, une « gloriette » (une terrasse à laquelle menait un escalier) a été construite, qui servait de porte, cela ne peut plus être vu aujourd’hui car il a été démoli.

En 1895, la décision est prise de construire un monument millénaire sur le site de la Gloriette. Le Premier ministre Sándor Wekerle a mandaté le sculpteur György Zala et l’architecte Albert Schickedanz. Les deux portiques ont été construits plus tard et les statues royales n’ont été fabriquées et placées qu’entre 1905 et 1911. À l’origine, il y avait 14 statues de dirigeants hongrois dans le monument.
Pendant la République de 1919, le tout était recouvert de draperies rouges, la statue de l’archange Gabriel fut transformée en obélisque et devant elle était placée une figure de Marx coulée à partir de 7 mètres de plâtre. La statue des rois des Habsbourg (Ferdinand I, Charles III, Marie-Thérèse, Léopold II et François-Joseph) a été fouillée et enlevée. C’est à ce moment que la statue originale de Franz Joseph s’est brisée. Entre les deux guerres mondiales, ces statues ont été érigées à nouveau. La nouvelle statue de Franz Joseph (non plus en uniforme militaire, mais en robe de couronnement, mais sans couronne) a été achevée en 1926.

L’œuvre monumentale symbolisait la grandeur des Hongrois, leur statut d’État millénaire, mais la structure de la place a changé après 1929, lorsque la pierre commémorative des héros (alors appelée «pierre commémorative des héros nationaux») a été placée sur la place, que nous avons pu rendre hommage à nos héros.

La place des Héros était souvent le théâtre d’événements de masse ainsi que de nombreuses manifestations et rassemblements politiques. Le 16 juin 1989, les funérailles d’Imre Nagy et de ses compagnons martyrs avant la réinhumation ont eu lieu ici. Le 20 août 1991, St. II. Le pape Jean-Paul II a ponté la messe sur la place, où env. 200 000 personnes y ont participé. Depuis 2008, le National Gallop a lieu ici chaque année.

Flanons sur la place maintenant: >>>

Sculptures sur la place:

au milieu: le Monument du Millénaire, en haut de la colonne avec l’Archange Gabriel, sur le piédestal avec le Prince Árpád en tête, autour les 7 dirigeant de la Hongrie.

  • salle de la colonne de gauche (de gauche à droite): Szent István, Szent László, Könyves Kálmán, II. András, IV. Béla, Károly Róbert, Nagy Lajos. Au sommet de la colonnade, vers l’Avenue Andrássy, fait face à la statue du travail et de la prospérité, et à l’autre extrémité se trouve le chariot de guerre.
  • salle de la colonne de droite (de gauche à droite): János Hunyadi, le roi Matthias, István Bocskai, Gábor Bethlen, Imre Thököly, II. Ferenc Rákóczi, Lajos Kossuth. Au sommet de la colonnade, vers l’Avenue Andrássy, se trouve une statue de la connaissance et de la gloire, et à l’autre extrémité, en face de la guerre, se trouve la calèche de la paix.

Les trois éléments principaux de cet immense espace sont le Műcsarnok (Musée des Arts Décoratif), construit en 1896, le dernier musée éclectique de la Hongrie, remis en décembre 1906,en face le Musée des Beaux Arts, et le monument du millénaire, qui relie visuellement les deux – tous les trois ont été conçus par Albert Schickedanz, en collaboration avec Ferenc Herzog Fülöp. (Statues en bronze du Monument du Millénaire par György Zala).

Maintenant que nous connaissons l’histoire de la Place des Héros, détendons-nous au bord du lac dans le parc de la ville avant notre prochaine promenade – nous irons bientôt au château de Vajdahunyad.

#slyvoyage #slyvoyagebudapest #slyvoyageblog #jadorebudapest #laplacedeshéros #PhotobySly

Laisser un commentaire