Le Pont « Manci » de Budapest

Jusqu’a 1900, l’île Marguerite n’était accessible que par voie d’eau.

Après la construction du pont en 1876, par une loi 1889 était ordonné la construction d’un pont d’aile, après la fusion de l’île Marguerite et de l’île des Peintres (et le troisieme était détruit).

Le pont d’aile sorte du pilier central du Pont Marguerite.

Sa structure en fer a été construite par le chemin de fer royal hongrois. Il a été remis à la circulation le 19 août 1900.

C’est la seule ouverture du pont qui ait pratiquement survécu à la dévastation de la Seconde Guerre mondiale. Le 4 novembre 1944, à midi, le pont a explosé. Le reste, était démoli par des troupes allemandes en retraite,le 18 janvier 1945, à l’exception du pont d’aile, qui demeura intact sur le pont. Seuls les piliers du pont sont restés. En 1945, l’armée soviétique a résolu la connexion avec l’île Marguerite par un pont en bois entre la rue Sziget et le bain Lukács. En 1946, à cause de la dérive des glaces, ce pont en pieux fut détruit. Il a été remplacé par un pont temporaire, achevé le 12 mai 1946 et baptisé « Manci ».

Ce pont de quatre mètres de large a été construit principalement pour les piétons. Jusqu’à la reconstruction du pont Margaret, il transporta le trafic jusqu’à l’été 1948. Depuis cette date, on le nomme Margit.

Promenons sur le Pont, admirons le panorama de Budapest, les joailleries de Margot, le jeux des lumieres. Allons-y…

Laisser un commentaire