Les perles de la rue Benczúr

Un vrai voyage de temps, sur la rue Benczúr, dans le VIe arrondissement.

Nous avons recommencé la promenade chez le Rond Point Kodály – nous marchions par temps ensoleillé et venteux
le long de la rue Benczúr, jusqu’à la rue Dózsa.

Il y avait encore quelques taches de neige sur la Place Kodály, nous n’avons pas vu de trace sur la rue Benczúr.
La vue sur l’allée de la rue est magnifique, la rue de près de 730 m de long est pleine il y a des histoires.

La première plaque commémorative à Éva Ancsel rappelle qui vivait sous le numéro 12. En tant que philosophe, poète, nous pouvons le savoir en tant que professeur d’université.
En face des immeubles de bureaux, des appartements élégants – si nous continuons à marcher dans la rue,
ici nous trouvons l’ambassade d’Autriche, le consulat de la République populaire de Chine, des bureaux et des édifices officiels.

La maison Benczúr est située au 27 rue Benczúr Bâtiment du centre culturel. La collection présentée ici est
Il a déménagé ici du palais Saxlehner sur Andrássy út en 2012. Le bâtiment était à l’origine le palais de la famille unique. La famille unique sa richesse a été fondée dans la seconde moitié du XIXe siècle par Ignác Stern (il a possèdé une distillerie à Újpest) Ils on admis le nom familial: Egyedi.

Egyedi Palota

Au tournant du siècle, les deux frères sont devenus des athlètes talentueux cercles aristocratiques et bourgeois ils ont
joué un rôle dans la vie du sport équestre national. Comme on peut lire, d’après le célèbre cheval, l’un des petits-enfants de « Kincsem » dans le jardin du Palais.
L’escalier comporte également du carrelage de Miksa Róth. La partie supérieure niveaux aujourd’hui le Musée de la Poste fonctionne dans le bâtiment.

Le musée postal représente la collection est, les télécommunications et la radiodiffusion recueille et conserve des souvenirs de son développement et de son histoire. Vieux uniformes, drapeaux, brassards, timbres, téléphone et télégraphe appareils électroménagers, vieux téléviseurs, mais même véhicules collection, mais il y a aussi une collection de documents et de registres ici. Combien d’histoires cachent ces murs … une lettre perdue, une vieille
téléphone … tout un souvenir, une histoire de l’ancien. propriétaire.

Au millieu de la rue nous trouvons l’hôtel Benczúr, à proximité du centre-ville – mais splendide et silencieux, un endroit calme et facilement accessible. Nous sommes tres proches de l’Avenue Andrássy, la ligne 1 du Métro, la Place des Héros…

À côté de l’Hotel Benczúr il y a une petite aire de jeux cachée – une petite île verte, un vrai petit empire de conte de fées au centre-ville, c’est ici Jardin Benczúr.

De retour dans la rue Benczúr, nous rencontrons un imposant immeuble de bureaux ( sur la photo principale de notre article) au numéro 41., et en face du mini château au numéro 44 se cache également un immeuble de bureaux
derrière le beau portail et cour.

Nous sommes arrivés à la maison au 47 rue Benczúr, où l’ancienne opérait Sanatorium de Liget. C’était le premier sanatorium près du parc de la ville, style Art Nouveau tardif à l’intérieur et à l’extérieur. Zsolnay avec des décorations, des éléments en fer forgé, vraiment exceptionnel Oeuvre Art Nouveau. Du côté rue Benczúr du bâtiment, une plaque de marbre nous rappelle que dans la salle numéro trente du deuxième étage est mort Endre Ady – poete et journaliste hongrois – le 27 janvier 1919.
Il y a aussi une petite salle commémorative dans le bâtiment – dès que vous pouvez visiter à nouveau, Nous vous apporterons également le rapport de l’intérieur du bâtiment.

En passant devant la villa, nous arrivons chez la route Dózsa, En regardant autour d’ici, Le Bois de la Ville (Városliget) nous attire de nouveau.

Mais restons encore sur la rue Benczúr – visitez notre voyage de temps ici >>

Sources: Musée postal (postamuzeum.hu); Magazine Art Nouveau (szecessziosmagazin.com); Wikipedia.org; #PhotobySly

#slyvoyage #slyvoyagebudapest #budapest #budapesttecsodás #terézváros #jadorebudapest #ruebenczúr #adyendre #ancseléva #voyagedetemps #PhotobySly

Laisser un commentaire