Monastère dominicain Centre-Ville

En revenant de la plage de Palatinus et du Théatre en plein-air, nous atteignons les ruines du monastère dominicain:
Le couvent dominicain de l’île Marguerite a été fondée par Béla IV. en l’honneur de la Vierge Marie. Au Moyen Âge, c’était l’institution la plus importante de l’île, son édifice monastique le plus important et le plus riche.
Sa charte est connue à partir de 1259, et son immeuble était alors prêt. Selon le vœu de Béla IV. (roi hongrois) après l’invasion tartare, que s’il évitait la destruction, il recommanderait son enfant à naître à l’église, il l’a fondé comme résidence de sa fille, Marguerite. Il a également construit le couvent des religieuses sur l’île et un palais royal à côté du couvent. Marguerite elle est venue sur l’île avec 12 autres religieuses. Le couvent dédié à la Vierge Marie a été gouverné d’abord par les Augustins puis par l’ordre dominicain. La propriété du monastère était basée sur ses immenses propriétés, en 1270, elle comptait quatre-vingts villages.
Le roi Bela IV. et son fils sont morts ici en 1270.
Les religieuses ont quitté définitivement le monastère pendant l’occupation turque. Depuis l’occupation turque, la zone peut être visitée comme une zone en ruine. Les principaux éléments du jardin des ruines sont l’église, le tombeau de sainte Marguerite et le couvent. L’importance du monastère a augmenté encore plus après la mort de Marguerite, en lien avec sa consécration. Déjà dans sa vie, plusieurs événements miraculeux ont été signalés, et de nombreux détails de sa vie, de sa tombe et de son couvent ont été conservés dans l’enquête qui a commencé en 1276. Les minutes de ces enquetes sont ceux-ci forment la base de la légende Marguerite

Promenons autour des ruines du monastère >>>

#slyvoyage #slyvoyagebudapest #ilemarguerite #jadorebudapest #dominicain #monastere #baladesvirtuellesábudapest #ResztezChezVous

Laisser un commentaire